Les tendances de l’hôtellerie

L’innovation dans le tourisme est croissante, l’offre change continuellement pour répondre à une clientèle de plus en plus exigeante. Nous voyons apparaître de nouveaux produits sur le marché, résidences et meublés touristique, l’écotourisme, hébergement insolite…

Nous pouvons dire que les nouvelles tendances des modèles économiques influent sur les changements dans le marché de l’hôtellerie. L’utilisation d’internet et des TIC, offrent aujourd’hui plus de possibilités à la clientèle de choisir un hébergement plutôt qu’un autre.  Des nouveaux moyens de communications et de réservations voient le jour. Comme par exemple, smartbox, Airbnb, Abritel, loisirsencheresqui développent des nouveaux modèles économique, qui influencent sur la décision de la clientèle.

Etre présent en ligne aujourd’hui assure de la visibilité aussi bien en France qu’à l’étranger et permet de se démarquer de la concurrence si le site est attractif et original!

Les tendances de l’hôtellerie et l’écologie

Le développement des énergies électriques  « vertes » sont de plus en plus  importantes dans le monde, la société est sensible concernant ce sujet. La mode des hébergements écologiques, éco touristes, ou éco responsables sont une force pour attirer la nouvelle clientèle “Éco Responsable”. Pour répondre à ce nouveau marché, les hôtels de 4 et 5 étoiles, font tout le possible, pour obtenir l’ecolabel européen.

Les établissement doivent être de plus en plus axés sur une thématique spécifique pour pouvoir se différencier des concurrents et attirer une clientèle de plus en plus informé et actualisé.  

 

L’importance de répondre aux avis en ligne

Répondre aux avis est une partie extrêmement importante afin d’avoir une bonne gestion de son e-réputation est celle qui consiste à veiller sur les commentaires postés sur les sites d’avis tel que Tripadvisor ou encore les sites de réservations tels que booking.com, Expedia, ou tout simplement sur Google … Pour que l’hôtelier soit réactif et afin de ne pas laisser des commentaires négatifs trop longtemps sans réponse, des outils existent tel que les alertes d’avis. La gestion de l’e-réputation passe par la réponse des avis positifs autant que négatifs. En effet, si l’hôtelier passe du temps à répondre à ses avis positifs, cela encourage les autres internautes à  poster leurs critiques favorables.

Mais également s’il prend du temps pour répondre aux avis négatif en essayant de calmer les tensions et de trouver des solutions favorables pour les deux parties, l’établissement acquiert une image positive : celle d’un hébergement qui veille sur sa clientèle!

Petit Hôtelier, pourquoi avoir un site internet pour votre entreprise?

Votre site internet est la première image visuelle que se fait le client, s’il est bien référencé évidement!… Il est donc important de le soigner. Ce dernier doit être à la fois ergonomique, avoir un graphisme agréable et un contenu utile. Le consommateur doit pouvoir y trouver les informations qui lui sont nécessaires pour le pousser à l’achat (prix, type de logement, service). Il ne faut pas délaisser ce canal de vente directe au profit des canaux de distribution tels que Booking .com. En effet, si le site internet est bien réalisé, les clients auront plus tendance à se tourner directement vers l’hôtel lui-même afin de faire une réservation.  

Mais il faut…
Optimiser le référencement, On observe aujourd’hui qu’environ 70% des internautes passent par un moteur de recherche tel que Google pour effectuer leur réservations en ligne.  
Il est donc extrêmement important d’établir une stratégie afin d’obtenir un référencement efficace.  

Il existe deux types de référencement :

Le référencement payant : Cela consiste en l’achat aux enchères de mots clés sur un ou plusieurs réseaux de diffusion (Google Adwords par exemple). Les liens payant vont se différencier dans une recherche par leur position (voir annexe). Il existe plusieurs types de paiement, cependant, le plus connu est le paiement lorsque l’internaute “clique” sur la page en question. Ce système est très bien adapté dans la mesure où l’établissement est à la recherche de prospects ainsi que d’une fidélisation client.

Le référencement naturel : Il a pour objectif de faire figurer à la meilleure position possible dans les résultats naturels des moteurs de recherches (Google, Yahoo, Bing …) les pages d’un site pour une requête donnée en choisissant des mots clés stratégiques en rapport avec votre domaine d’activité ou d’expertise. Pour cela, il faut mettre en place toutes les actions externes appelées netlinking qui permettent d’obtenir des liens populaires et pertinents dans le but d’apporter du trafic et booster la visibilité du site sur les moteurs de recherche. Et à coté de cela, c’est-à-dire en plus du travail technique et rédactionnel, il est nécessaire de faire un suivi du trafic appelé plus communément « reporting ». C’est une phase d’analyse incontournable en référencement car elle permet d’établir un bilan de la performance du site internet.

Le Yield Management : Comment définir une stratégie tarifaire efficace

Nous allons voir tout d’abord que la fixation d’un tarif en hôtellerie comme partout ailleurs dépend de plusieurs facteurs comme la qualité du produit, les charges, les services, les avis et la concurrence, c’est à dire le Marché. L’examen de la concurrence va orienter le niveau de prix, de manière à se positionner par rapport à ses concurrents et à écouler sa production.

La concurrence en hôtellerie désigne des entreprises ou des personnes louant un hébergement de courte durée dans la même zone de chalandise. La concurrence joue un rôle majeur dans la stratégie des entreprises. Beaucoup d’hôteliers pratiquent une veille concurrentielle afin d’analyser les prix des principaux concurrents et de pouvoir mettre en place des actions et fixer leur propres prix. Internet a donc totalement révolutionné la manière pour les établissements hôteliers de fixer leurs tarifs.

La mise en place de la politique  tarifaire est devenue une véritable analyse journalier pour les hôteliers et cette gestion des prix leurs demandes beaucoup de temps, ce qui a entraîné la création d’un nouveau métier : le yield manager. Cela a bien évidemment apporté beaucoup d’avantages tels que la possibilité de suivre plus facilement les principaux concurrents, de créer de nouveaux outils plus performants. Mais à côté de cela, les consommateurs ayant de plus en plus accès à l’information, connaissent la stratégie des professionnels de l’hébergement. Entre les sites de réservations et les comparateur de prix, il est désormais impossible pour un hôtelier d’indiquer des tarifs trop élevés à un client, ou de fausse promotion. Ce qui  aurait pour conséquences de l’envoyer directement chez le concurrent. C’est ici qu’entre en jeu ce que l’on appelle le Yield management.

Apparu dans les années 80 aux Etats Unis, suite à la dérégulation du transport aérien sur le territoire et à l’émergence de nouvelles compagnies le yield management correspond à l’une des techniques du revenue management dont l’objectif est entièrement basé sur le chiffre. Face à une montée en puissance de la concurrence, un seul objectif : vendre mieux et au meilleur prix. Par la suite, cette technique s’est démocratisée au sein du secteur de l’hôtellerie, de la restauration etc … Le yield management repose donc sur la flexibilité des tarifs. L’objectif étant de faire varier les prix, pour stimuler la demande et augmenter le chiffre d’affaire, et également d’augmenter le prix lorsque la demande est supérieur à l’offre.

Mais la question est, Comment un hébergement marchand fixe –t-il ses tarifs ? Petit-Hôtelier vous donne tous les conseils et vous aide a créer une stratégie tarifaire pour votre hébergement afin d’améliorer votre prix moyen, taux d’occupation et bien sûr votre chiffre d’affaire! 

L’évolution et historique de l’hébergement marchand

Par hébergement marchand nous voulons dire tout hébergement qui donne lieu à une rémunération de la prestation et qui lie le loueur et l’hébergeur. Selon le ISPF un hébergement marchand est défini comme ‘’Un hébergement payant, comme : un hôtel, une pension de famille, une résidence de tourisme ou une location de vacances’’. Les résidences de tourisme et apparts hôtels ont plus de 40 ans d’évolution, ce type de logement sont apparues dans les années 70 en France et initialement conçues pour développer le parc immobilier locatif dans les stations de sports d’hiver et les secteurs balnéaires. C’est un concept qui a évolué et qui donne aujourd’hui différents modèles économiques pour tous types de clientèles. Chaque changement est le reflet des modifications dans les normes, les concurrents directes, indirectes et le plus important, l’évolution des besoins de la clientèle.

Ces évolutions donnent aujourd’hui des nouveaux produits qui se différencient en termes de gamme, concept et  localisation.

Un peu d’histoire…

Le secteur des résidences de tourisme provient du concept d’hôtels résidentiels apparu au début des années 1980 à l’initiative des promoteurs immobiliers, voulant proposer des «produits» immobiliers innovants pour des objectifs de clientèle spécifiques. Ils ont voulu développer une flotte de location pour permettre aux touristes de trouver une alternative attrayante aux hôtels traditionnels.

Ces résidences de tourisme garantissent à leurs occupants, l’indépendance, la coexistence, la facilité et la qualité de vie dans un environnement sûr et idéalement situé afin qu’ils puissent profiter de l’infrastructure urbaine et récréative entourant les résidences. Vous trouverez également un certain nombre de services comme dans les hôtels, tels qu’un accueil, l’hospitalité, les petits déjeuners, le nettoyage journalier et l’entretien de la literie.

Mais tout a évolué…

Maintenant tout petit hôtelier peut créer son petit hébergement marchand et réussir!