Foire Aux Questions

Comment différencier les hébergements touristiques de petite taille?

Les résidences de tourisme et les Apparts ’Hôtel

Nous pouvons dire qu’une résidence de tourisme est un ensemble de logements meublés et équipés pour accueillir une clientèle de loisirs ou d’affaires pendant une courte durée. Ce type d’établissement propose un service comme un hôtel, c’est-à-dire  une réception, l’entretien des chambres, internet, linge de lit et toilette et même un restaurant. La différence avec un hôtel est que chaque logement propose un coin cuisine et le client peut se permettre un long séjour pour un prix inférieur à un hôtel.

Meublé de tourisme 

Nous parlons des villas, appartements, ou studios meublés, conçues pour une location à la journée, à la semaine ou au mois

La différence entre une résidence de tourisme et un hôtel est qu’en résidence, un coin cuisine est présent, les clients sont plus autonomes mais ils ont tous les deux un accueil et des services hôteliers.

La différence entre un meublé de tourisme et un hôtel ou une résidence de tourisme, est que le meublé ne comporte pas d’accueil ou hall de réception, ni de services et équipements communs.

Selon la réglementation, une résidence de tourisme compte avec plus de 100 lits.

Un point important sur les meublés de tourisme comme les chambres d’hôte, dans le cas où ils dépassent une capacité d’accueil de 15 personnes, ils doivent respecter la réglementation incendie du même type que les hôtels ou résidence de tourisme.

Les chambres d’hôtes

La location d’une chambre d’hôte comprend la fourniture groupée d’une nuitée et du petit déjeuner. L’accueil est assuré par l’habitant.

Il ne peut pas louer plus de 5 chambres par habitation, ni accueillir plus de 15 personnes en même temps (norme des ERP : Etablissement Recevant du Public, dans le cas d’un établissement supérieur à 15 personnes). Chaque chambre d’hôte donne accès (directement ou indirectement) à une salle d’eau et à un WC. Elle doit être en conformité avec les réglementations sur l’hygiène, la sécurité et la salubrité.

La réglementation limite le nombre de chambres d’hôtes à cinq depuis le décret d’août 2007. En d’autres termes, au-delà de cinq chambres louées ce n’est plus des chambres d’hôtes et à la place il s’agit d’un hôtel, d’un gîte, ou d’une auberge. Pour le marketing certains établissement garde le nom de chambre d’hôte mais le statut administratif est un hôtel. Dans ce cas, quelque soit l’appellation que l’on utilise, il faut respecter les législations et les normes applicables aux établissements de logement touristique, c’est à dire qu’il faut respecter les normes incendie et les règles d’accessibilité aux personnes handicapées.

Nous n’avons pas répondu à votre question?

N’hésitez pas à nous contacter!

Envoyez-nous un mail